Et le GEMS dans tout ça ?

Analysis

Résumé de l’analyse citoyenne du statut et du fonctionnement du « Groupe d’experts Stratégie de gestion » (« GEMS ») et de la motivation de son avis du 15 janvier 2021 (voyages internationaux) 

En temps de crise, le débat démocratique et l’engagement citoyen sont essentiels pour créer un espace de dialogue constructif entre le monde politique et leurs électeurs.

A ce titre, Covid & Democratie s’est intéressé au processus décisionnel à la base des mesures gouvernementales de gestion de la crise sanitaire.

Nous nous sommes ainsi interrogés sur le Groupe d’experts Stratégie de gestion (GEMS) et son fonctionnement. 

Nous avons étudié  les rapports émis par cet organisme, et plus particulièrement l’avis en matière de voyages internationaux du 15 janvier dernier.

Nos recherches ont conclu à l’absence de statut et de descriptif précis des missions confiées au groupe d’experts, ce qui n’est pas acceptable au vu de leur rôle et des impacts de ses décisions. 

Ses missions et objectifs doivent être décrits, ses membres doivent être engagés sous un statut clair, rémunérés et les exigences de rigueur scientifique, d’accessibilité des données et de motivation doivent être garanties. 

Ses avis doivent être clairement motivés sur base de données vérifiables, et ils doivent être publiés au mieux avant les comités de concertation et en tous cas à bref délai après ceux-ci, au moins dans les langues nationales et non uniquement en anglais.

Nous notons à cet égard que le dernier avis publié du GEMS sur la stratégie de gestion date du 19 janvier. Il répond à une question posée à ce comité le 27 novembre 2020. Dans nos environnements professionnels respectifs, remettre un rapport après presque deux mois est totalement inenvisageable. Nous ne pouvons imaginer qu’une question aussi essentielle touchant l’ensemble de la population belge puisse souffrir un tel délai.

A la date du 14 février, l’avis du GEMS du 5 février, à la base des décisions du dernier Comité de concertation n’a quant à lui pas encore été publié.

Notre analyse de l’avis du GEMS du 15 janvier mène aux constatations suivantes : 

  • L’absence de renvoi à des données fiables, par ex. : données « préliminaires » non précisées, absence de sources relatives aux pays voisins, etc.
  • Des données manquantes ou inexistantes, par ex. : l’avis parle de la situation bruxelloise mais aucune donnée concernant cette région n’est reprise dans l’annexe visée.
  • Des affirmations péremptoires inexactes ou non démontrées, par ex. : le fait que des variants pourraient déclencher « une troisième vague ». 
  • Des exagérations grossières et des interprétations incomplètes ou biaisées, par ex. : l’avis parle de « voyages internationaux intenses au cours de la dernière période des fêtes » alors que le trafic aérien a baissé de plus de 80% ( !)

Quand les avis d’experts impactent gravement et durablement la vie de 11,5 millions d’habitants, les exigences de rigueur scientifique et de transparence doivent être scrupuleusement respectées.

Les motivations du GEMS dans l’avis analysé sont vagues, incomplètes, non étayées, non suffisamment référencées et non soutenues par des données pertinentes. 

Nous sommes inquiets à l’idée qu’une décision ayant pour effet d’interdire à tous les citoyens de circuler librement ait pu être prise fût-ce en partie sur la base d’un tel avis, avec une motivation présentant de pareilles faiblesses. La libre circulation des personnes constitue en effet une des garanties de base de l’Union européenne. Le droit de quitter le pays dans lequel on se trouve et d’y revenir est un droit fondamental énoncé par la Déclaration universelle des droits de l’homme. 

Tous ces éléments, combinés aux opinions divergentes de scientifiques non consultés (à tout le moins officiellement) par les gouvernements, publiées récemment dans la presse belge reconnue, nous interpellent et renforcent nos doutes et nos inquiétudes quant aux modes actuels de gestion de la crise.

A l’heure où l’adhésion aux mesures de lutte contre la covid-19 chute sévèrement, la transparence sur leurs motivations est essentielle.

 

 

One thought on “Et le GEMS dans tout ça ?

Leave a Reply to Anonymous Cancel reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s